«Installation "Construire/Déconstruire" présentée à l'événement "Même pas mal !" organisé par l'association Artistes à la Bastille du 13 au 17 novembre 2013 au Bastille Design Center, 74 bd Richard-Lenoir, 75011 Paris.

Note d'intention
Déconstruire : (Travaux publics) «Démolir un édifice comme il fut construit.»


Au printemps 2013, l’église Saint-Jacques datant du 19e siècle a été «déconstruite» par décision municipale à Abbeville, sous-préfecture de la Somme, en région Picardie. 
En 900 ans, c’est la troisième fois que l’église Saint-Jacques est démolie, cette fois-ci pour raison de sécurité après avoir été fermée au public depuis dix ans.
Cette dernière a survécu aux deux guerres mondiales mais pas à l’avis d’un expert qui a préconisé sa «déconstruction».
Alertés et encouragés par une riveraine qui nous a informés du destin de ce monument, nous avons récupéré sur le site les ultimes débris de dalles de marbre laissés par les engins de démolition. 
Nous avons décidé ensuite de la «reconstruire» symboliquement pour la quatrième fois et de dire en sa mémoire : «Même pas mal !»

Erick Vilquin et Fontaine de la Mare 

Fiche technique
Une structure en bois délimite l’espace de l’installation et permet de mettre en place les suspensions.
Au centre, sur le sol, une poutre de chêne est mise debout (largeur 20 cm, hauteur 60 cm, profondeur 20 cm). Sur la poutre, une pierre d’albâtre sculptée est posée en majesté comme sur un autel. Autour, dans l’espace restant, 80 blocs de marbre sont suspendus dans une spirale descendante du sommet vers le sol en formant un cône  autour de l’installation centrale.
Dimensions de l’installation : hauteur 3 m, largeur 2 m, profondeur 2 m. Matériaux : Pierres de récupération, fils de laiton, pierre d’albâtre sculptée "Le cœur en albâtre écoute".


 
Diaporama