Exposition "Bleue comme une orange opus 2", organisée par l'assocation d'artistes "Itinéraires" à la Galerie d'art contemporain d'Auvers-sur-Oise, du samedi 9 janvier au samedi 5 mars 2016.
Vernissage : vendredi 8 janvier à partir de 18 h.
Ouverture le week-end de 14 h à 18 h.


"Le poète est celui qui inspire" (Paul Eluard)
Principe de l'exposition : Une œuvre un poème.




Projet de Fontaine de la Mare : "Au temps des laveuses".
Série photo-poétique à partir de cartes postales et de tableaux de laveuses d'Auvers sur-Oise et d'ailleurs.
Extraits de poèmes d'Achile Millien, Philéas Lebègue, Fontaine de la Mare.

Note d'intention :

 

Hommage aux laveuses et à mes origines picardes

C’est en cherchant un thème relatif à Auvers-sur-Oise que je suis tombé sur le sujet des laveuses, souvent représentées par les cartes postales des années 1900. J’ai découvert aussi qu’il avait inspiré les deux peintres qui ont marqué l’histoire d’Auvers : Daubigny et bien sûr Van Gogh.

Pour rendre hommage aux laveuses du Val d'Oise, de Picardie et d'ailleurs, j’ai choisi un cliché ancien et des reproductions de tableaux dont celui d’une artiste lorraine que l’on redécouvre aujourd’hui, Marguerite Delorme. 
Pour les poèmes, celui d’Achille Millien sur l’ambiance des lavoirs était tout à fait approprié et l’autre - de Philéas Lebègue - un bel hommage symboliste à la condition de ces femmes.
J’aimerais citer ces quelques lignes * de Dominique Durvin (auteur et metteur en scène du «Lavoir», pièce de théâtre écrite et interprétée par des Picards, prix spécial du Festival d’Avignon en 1986) :

Pourquoi l’homme que je suis, a-t-il choisi, pour rendre vie à ses origines, des femmes ?

A vrai dire, je ne saurai l’expliquer, si ce n’est qu’il advient aux femmes des aventures autrement plus profondes et fondamentales qu’aux hommes qui s’arrangent souvent pour n’être qu’égratignés par les aléas de ce parcours que l’on appelle la vie.
A moins que ce ne soit cette vieille gratitude celte, celle qui veut que le fils honore, non pas seulement sa mère, mais les femmes en général et voit en elles non seulement des égales mais des magiciennes gardiennes de tous les savoirs et de tous les bonheurs de la collectivité. 
Simples femmes qui invitent, sans trêve, par leur lumineuse et apparente faiblesse, les hommes à rivaliser contre le destin et à se surpasser dans ce qu’ils ont de meilleur et, parfois, quand ils ont mal compris l’invite, dans ce qu’ils ont de pire, hélas !
Il convenait donc de donner à ces femmes, qu’elles soient jeunes filles ou grand-mères, des voix de plénitude...

in la revue "Terre picarde", hiver 1986, no 16.







Fontaine de la Mare
06 72 85 79 72
fontainedelamare@gmail.com
www.fontainedelamare.odexpo.com
Ateliers : Paris, Le Tréport, Cayeux-sur-Mer.


No 1. Grande (largeur maxi 100 cm) : 




Poème : «Le lavoir» (extrait)




Lavez lavez, faites de la blancheur

Toute blancheur cache des flammes :
Lavez le corps et lavez l’âme,
Lavez le cœur 

Lavez, ô femmes !

Philéas Lebègue (Les chansons de Margot, 1926).




3 photos bleutées A3 plastifiées superposées :

Au-dessus : «Laveuse», deux photos bleutées en vis-à-vis, à partir d’un dessin de Van Gogh, avec textes écrits en orange et rouge.




En dessous : «Les blanchisseuses», photo bleutée A3 plastifiée à partir du tableau de Charles Daubigny, avec texte écrit en orange.







No 2. Moyenne (largeur maxi 60 cm) :  




Poème : «Les laveuses» (extrait)


C’est ici, du matin au soir,
Que par la langue et le battoir
On lessive toute la ville.

On parle haut, on tape fort,
Le battoir bat, la langue mord !
Pour être une laveuse habile,
Il faut prouver devant témoins
Que le battoir est très agile,
Que la langue ne l’est pas moins. »
Achille Millien

2 photos bleutées A3 plastifiées superposées :

«Au temps des laveuses», photo bleutée à partir d’une carte postale ancienne d’Auvers-sur-Oise, avec texte écrit en orange.

«Au lavoir», photo bleutée à partir du tableau de Marguerite Delorme, avec texte écrit en rouge.




No 3. Petite (largeur maxi 30 cm) :

1 photo A4 plastifiée :

«Mer lavoir du monde, regard bleu orange», texte et dessin de Fontaine de la Mare, fait à Cayeux-sur-Mer (Somme).
Diaporama